samedi 9 septembre 2017

Album of the year

Résultat de recherche d'images pour "steven wilson to the bone"


Steven Wilson : To The Bone (2017)

Ca faisait un moment que je l'attendais celui-là, c'est bien le seul disque dont j'étais impatiente qu'il sorte d'ailleurs... ce qui n'arrive plus très souvent, voire plus du tout pour le reste...

Je n'ai pas été déçue, heureusement, même si la première écoute m'a donné l'illusion d'une facilité qui n'était qu'apparente...
Steven Wilson ne se cache pas de vouloir élargir son auditoire et de vendre des disques, qui pourrait lui en vouloir... tant que ça ne se fait pas au détriment de la musique...
Le côté progressif est toujours plus ou moins présent, et c'est peut-être ce que je préfère...quoiqu'en fait j'aime tout dans cet album..., mais l'irruption de la pop est bienvenue, surtout à travers la place accordée au piano qui enrichit le son de sa production et de ses arrangements...
Tout est parfait, bien calé, bien joué, bien chanté (souvent avec Ninet Tayeb, ainsi qu'un duo avec Sophie Hunger), le son est top, le tout est fidèle à la réputation de l'artiste... les mélodies et l' émotion sont bien là, ce qui est le plus important finalement et ce qui rend "To The Bone" indispensable...



15 commentaires:

  1. Voilà un bonhomme qui touche à tout, depuis ses débuts avec Porcupine Tree et son passage chez Opeth. Un véritable couteau suisse !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah comme tu parles d'Opeth, aurais tu un album à me conseiller ?

      Supprimer
    2. La discographie du groupe est suffisamment riche et variée pour plaire au plus grand nombre. Leur dernier album, Sorceress (2016), est pas mal, mais tu peux taper dans n'importe lequel, tu ne seras pas déçue

      Supprimer
  2. Je ne connaissais pas du tout !! On peut difficilemetn faire plus anglais dans le style. Plein de chouettes influences dans la production (pink floyd++, queen, coldplay, supertramp)! C'est marrant mais le morceau que tu as mis en écoute à quelque chose de très spirituel. ca me fait penser aux groupes de musique protestants/évangéliques comme Hillsong !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu le dis ! :D
      Et oui pour les influences, surtout Pink Floyd ! ;)

      Supprimer
  3. Tout le monde en dit bien. J'ai pu l'écouter gràce à Charlu. Mais je n'ai pas accroché. J'ai eu un peu l'impression d'une musique faite pour des gens plus vieux que moi... Je me suis ennuyé au point qu'au bout du 6eme morceau j'ai zappé et écouter Brian Johnson Massacre. Et là, l'écart était saisisaant. C'était excitant (pas forcément non plus inoubliables mais excitant). Wilson est un bon muscien, il sait écrire des chansons mais je le trouve ennuyant. Pourtant j'ai écouté un ou deux Porcupine Tree, et ça m'aavit plutôt plu.

    Bon, cela dit, je n'aime pas juger un disque aussi vite et je me suis dit qu'il fallait que je lui laisse 2 ou 3 autres chances. C'est mon défi de la semaine prochaine :) Et puis, en fait, ce n'est peut-être pas Wilson qui m'ennuie, mais peut-être le rock plus en général. J'ai envie de grand air, d'être emportée ou suprprise, bousculée, et peut-être qu'il faudrait que je fasse une pause sur cette musique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne le trouve pas du tout ennuyant pour ma part. ..c'est plutôt les trois quarts de ce qui sort en rock indé qui me saoule rapidement désormais. ..ça tourne souvent en rond. ..du coup le prog sonne nouveau pour moi puisque j'en ai quasiment jamais écouté avant l'année dernière. ..:)

      Supprimer
  4. J'accroche pas totalement, dans un genre "pop-rock avec un son énorme", je préfère le War On Drugs, y'a le même côté épique à la Pink Floyd (enfin version Dylan/Neil Young) mais avec un truc qui me touche plus, une sensibilité plus pop... Le grandiose dans le prog de toutes façon soit ça me transporte soit ça me fait fuir, suivant l'artiste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais non ! :D tu m'étonnes là. ..
      Je ne comprends pas la comparaison avec The War On Drugs, il est très bien mais c'est plus un genre de soft rock. .non ?

      Supprimer
    2. Ouais mais la prod est énorme aussi, genre volontairement grosse. Un peu "blockbuster rock".
      J'ai juste du mal avec le style de Wilson, c'est pas bien grave ;)
      Il faut bien qu'il y ait des trucs qu'on aime moins, pour une raison simple : la place sur les étagères est réduite ! ;P

      Supprimer
  5. Eh eh.. écouté grâce à toi en plein dans sa sortie ;D
    Bah moi c'est la grosse baffe, le son qu'il me fallait fin aout. J'ai même découvert ses interview, son envie de faire partie des grands, d’inonder la planète avec cette musique là. Il a du mal à se séparer de l'étiquette prog.. je pense que là il est mûr pour passer du côté obscur du mainstream :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Mr Petite Boîte m'a même dit qu'il l'avait entendu à la radio ! Je n'ai pas voulu le croire !!!!:D
      Qu'il fasse attention à la grosse tête tout de même. ..ça a l'air de bien marcher en Angleterre en tout cas. ..

      Supprimer
    2. Va pas falloir quand même pas qu'il mute Coldplay.

      Supprimer
  6. En fait, ce qui me dérange, c'est d'entendre autant les influences pour un gars qui a dépassé les 50 ans (il me semble) de morceau en morceau. Tiens, on dirait Pink Floyd, Tiens on dirait Tears for Fears etc. J'aimerai entendre plus Steven Wilson.
    L'autre point, c'est qu'on n'entend pas un groupe mais un artiste qui chante sur de la musique. Je ne sais pas si je suis claire. Je veux dire qu'on sent que chaque instrument a été enregistré séparément. Qu'on a choisi les meilleures pistes. Qu'il y a eu un gros travail de studio. Mais tout ça manque un peu de spontanéité ou d'envie. C'est très calculé, tout est parfaitement en place. Un peu trop clinique pour moi.
    Cela dit, je ne nie pas ses qualités. Je dis juste que ça ne me touche pas et pourquoi. Il y a une réelle ambition, un talent pour donner de l'ampleur à ses morceaux. Cette touche effectivement prog' qui surclasse la musique indie basique produite au kilo. Peut-être que j'y retournerai... mais actuellement, ça ne passe pas.

    Pour ce qui est de l'indie, je crois que je suis comme toi. Besoin de l'air du large!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends et je suis sûre que tu as raison sur le travail en studio !
      Pour l'influence de Pink Floyd c'est ce que j'entends dans tous les disques de prog récents que j'ai écoutés, ils n'en sont toujours pas sortis depuis 40 ans. ..:)
      Après ça ne peut pas marcher à tous les coups ! ;)

      Supprimer