dimanche 5 mars 2017

"Enough is enough..."

Résultat de recherche d'images pour "pj harvey the hope six demolition project"


PJ Harvey : The Hope Six Demolition Project (2016)

Je ne connais pas bien la discographie de PJ Harvey, j'ai laissé passer ses débuts alors que ce n'étaient que dithyrambes à son égard mais j'avais adoré "Is this desire" ... je l'ai même vue sur scène mais je n'en garde pas un grand souvenir... et la première écoute de cet album n'a pas été concluante mais je n'étais pas très attentive...

C'est lorsque j'ai voulu l'écouter, vraiment, que j'ai succombé à ces chansons qui me paraissent évidentes, auxquelles il est facile d'adhérer, mais apparemment ce n'est pas l'avis de tout le monde vu les critiques lues à la sortie du disque...
Il est rare que j'ai envie de chanter en écoutant de la musique mais là sa voix et les choeurs (très importants dans l'album) donnent très envie de se joindre à eux... il est aussi rare d'entendre de la clarinette basse ainsi que du saxo, longtemps banni,dans le rock, ce qui donne une couleur particulière à la musique et son attrait principal...

Et pour une fois les paroles méritent d'être mentionnées, un espèce d'état des lieux de la décrépitude du monde, d'une grande tristesse,qui en font un album-photographie d'un moment du XXIe siècle, pour rester éveillé....



10 commentaires:

  1. Comme toi, je suis venu à Pj Harvey sur le tard. J'avais beaucoup aimé Stories From The City, mais je l'ai mis un peu de côté depuis, lui préférant Is This Desire ? et To Bring You My Love... jusqu'à Let England Shake qui n'est pas loin d'être mon préféré.
    Ce dernier album me laisse plus sceptique. De vrais bons morceaux mais ça tourne parfois à la démonstration. Très très chouette en live par contre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui j'ai loupé la retransmission d'Arte. ..Je savais que tu avais moins aimé, peut être est il trop différent des autres pour les fans je ne sais pas. ..

      Supprimer
  2. Merde tu sais quoi ?? England et White m'ont tellement foutu par terre que j'ai complètement négligé celui là...
    "To bring you my love".. eh eh.. c'est le coup de foudre irréversible pour moi. Le connait par cœur. "Is this desire".. la grosse déprime, la douleur et le truc qui bétonne à vie, un gros disque. John Parrish.. arrff j'adore tout.. et bim, j'ai bâclé ce 2016..merci du rappel.j'y retourne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parish est très présent ici aussi. ..
      Je vais me pencher plus sur son oeuvre. ..Je connais un peu "To bring you my love ", il me semblait pas mal, c'est un peu son album emblématique mais raté à l'époque. ...😑

      Supprimer
  3. Rares sont les artistes à maintenir une telle foi et une telle intensité artistique aussi longtemps. Je ne l'ai pas écouté celui-là, mais clairement, je tombe dessus ^-^, je l'écouterai certainement en boucle quelques temps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai trop longtemps sous estimée je crois bien mais pas de façon volontaire, je crois que c'est ce disque qui va me permettre de remonter dans son oeuvre. ..

      Supprimer
  4. Hello Chris,

    Je m'étais jeté dessus parce que...parce PJ Harvey quoi. Sa musique me fait toujours un truc du côté de la colonne vertébrale. Mais j'avoue que ce dernier m'a laissé à quai. C'est pas désagréable mais pas désagréable c'est pas suffisant venant de PJH. Moi je veux du frisson, de l'émotion, je veux en prendre plein la tête comme avant, je veux des chansons qui transpire l'urgence, je veux des guitares qui saignent, je veux sa voix qui déraille, qui grince, qui hurle. Je n'ai pas mon compte avec ce disque...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah. ..moi j'y sens de l'émotion mais c'est pas mal dû aux paroles. ..mais je sais que vous êtes nombreux à être restés au bord du chemin. ...
      J'espère que le prochain te parlera plus. ..;)
      Merci de ton passage !

      Supprimer
  5. Quoi dire de +, je me prends systématiquement PJ Harvey, celui ci je l'ai écouté sans me souvenir aujourd'hui de mon ressenti. Alors après mon passage chez toi, je me suis fait un "rafraîchissement" Tu as lu le deuxième numéro de MAGIC avec l'interview de LUZ qui parle d'écouter la musique comme on dévale un pente... pas de retour en arrière. Ça m'a de suite "parlé" C'est pourquoi mon blog quand même, pour écouter avec attention une nouveauté avant de la soumettre. mais l'image de la pente reste, je fais peu de retour arrière. Bon, un peu avec cette PJ. Grâce à toi. PJ qui s'est approché de P Comelade, rien que pour ça

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'ai lu. ..moi je fais des retours en arrière. ..
      Et je me souviens de "L'argot du bruit "...;)

      Supprimer