vendredi 31 mars 2017

Le modèle suédois

Résultat de recherche d'images pour "immanu el"

Immanu El : In Passage (2011)

La superbe pochette renferme un beau vinyle transparent... c'est important l'esthétique, c'est même parfois motivant pour avoir envie de donner une dizaine d'euros...
A la dernière bourse aux disques où je suis allée j'avais le choix entre plusieurs albums du groupe mais j'ai choisi celui-là parce que j'en avais lu du bien sur un très bon blog local...

Le groupe est suédois et a déjà sorti quatre albums, "In passage" est le troisième et le plus connu apparemment... c'est du beau post rock, un peu atmosphérique et très mélodique... la musique est plutôt lente mais ce n'est jamais soporifique... la belle et douce voix du chanteur accompagne idéalement les rêveries que les huit morceaux ne manqueront pas de susciter...



mercredi 15 mars 2017

A nice Guy...

Résultat de recherche d'images pour "guy garvey courting the squall"


Guy Garvey : Courting the squall (2015)

Une escapade en solo pour le chanteur du groupe anglais Elbow qui poursuit son petit bonhomme de chemin depuis le début du siècle...

Avec cette voix si caractéristique, difficile de trouver en quoi ces chansons diffèrent de celles du groupe... c'est à chercher du côté de l'instrumentation où d'entrée les cuivres donnent le ton...
Les guitares sont moins présentes, ce qui laisse de la place au piano, aux saxophones & cie donc et je crois même avoir entendu de la harpe mais je ne suis pas sûre... Le tempo ralentit souvent et s'éloigne du rock pour explorer d'autres contrées plus intimistes, comme dans le beau duo avec Jolie Holland, "Electricity".

Cet album n'est évidemment pas réservé aux fans d'Elbow, c'est juste un beau pas de côté...




dimanche 5 mars 2017

"Enough is enough..."

Résultat de recherche d'images pour "pj harvey the hope six demolition project"


PJ Harvey : The Hope Six Demolition Project (2016)

Je ne connais pas bien la discographie de PJ Harvey, j'ai laissé passer ses débuts alors que ce n'étaient que dithyrambes à son égard mais j'avais adoré "Is this desire" ... je l'ai même vue sur scène mais je n'en garde pas un grand souvenir... et la première écoute de cet album n'a pas été concluante mais je n'étais pas très attentive...

C'est lorsque j'ai voulu l'écouter, vraiment, que j'ai succombé à ces chansons qui me paraissent évidentes, auxquelles il est facile d'adhérer, mais apparemment ce n'est pas l'avis de tout le monde vu les critiques lues à la sortie du disque...
Il est rare que j'ai envie de chanter en écoutant de la musique mais là sa voix et les choeurs (très importants dans l'album) donnent très envie de se joindre à eux... il est aussi rare d'entendre de la clarinette basse ainsi que du saxo, longtemps banni,dans le rock, ce qui donne une couleur particulière à la musique et son attrait principal...

Et pour une fois les paroles méritent d'être mentionnées, un espèce d'état des lieux de la décrépitude du monde, d'une grande tristesse,qui en font un album-photographie d'un moment du XXIe siècle, pour rester éveillé....