samedi 15 octobre 2016

Trouble mortel

Résultat d’images pour this mortal coil


This Mortal Coil : Filigree And Shadow (1986)

Le son d'un label sur un disque aux multiples intervenants, et pas n'importe lequel, 4AD... à l'identité sonore (et visuelle) très prononcée et donc très reconnaissable...

Composé de reprises et d'originaux, par Simon Raymonde (Cocteau Twins) et d'autres, ce double album m'a permis de découvrir d'autres voix de ce label que je ne connaissais qu'à travers les Pixies et les Cocteau Twins...
Le son est bien d'époque, synthétique à souhait,avec un très léger côté "dark", qui s'est un peu perdu aujourd'hui (je trouve...)... mais que j'apprécie toujours de retrouver...
Deuxième disque du supergroupe maison, les réussites que sont "Tarantula", "Morning Glory", "Strength of strings" ou "I want to live", entre autres, font encore leur petit effet, pile 30 ans après...

Je dois ce petit retour en arrière à El Norton qui m'a donné envie de replonger dans cette époque suite à sa mise en avant de The Sound que je ne connaissais pas...


 

11 commentaires:

  1. C'est un album très connoté 4AD, c'est vrai. Il en est même caricatural. Pourtant, je le réecoute moi aussi régulièrement. Ivo a par contre une oreille redoutable pour ce qui est du choix des reprises. Cet album (et les autres TMC) sont de belles passerelles pour découvrir d'immenses artistes (Chris Bell, Tim Buckley, Gene Clark, The Apartments).
    Les 3 premières chansons me procure toujours comme un envoûtement. C'est pourtant très atmosphérique, pas très consistant, mais l'effet est toujours là, 30 ans après. Donc je me dis que ce n'est pas que atmosphérique.
    PAr contre, ça se mélange pas trop avec Killing Joke! :)

    En fait, le seul groupe a s'approché de TMC de l'écurie 4AD était Dead Can Dance. Un groupe très intéressant, avec sur chacun de ses albums ou presque des moments de pure grâce.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, DCD, j'aime beaucoup aussi. ..
      Et c'est vrai que je ne connaissais pas la plupart des reprises. ... a part Tim Buckley et The Apartments. ..

      Supprimer
  2. Pour me guider à travers les arcanes musicales et discographiques hyper complexes, je me laisse orienter par les label.. Sacred Bones ces jours ci, Denovali, Touch, Constellation.. Jagjagwar, Bella Union.. et 4AD, en bibli je louais tt ce qui portait cette étiquette là..et TMC m'est tombé dessus. Inépuisable ce collectif

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui les labels ont été importants (pour moi ) mais aujourd'hui je ne les connais plus, ou vaguement. ..
      Je reste très passéiste sur le coup là. ..;)

      Supprimer
  3. Le morceau de la vidéo est assez "étrange". Il propose une ambiance plutôt lugubre agrémentée d'un accompagnement de violons sautillants (presque joyeux !).
    La pochette est sublime, mais je n'accroche pas trop à la chanson.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les pochettes de ce label sont toujours très belles, d'ailleurs si jamais tu refais un post sur celles-ci, tu pourrais trouver de belles choses dans le travail de Vaughn Oliver. ..;)
      Quant à la musique je la voyais un peu plus atmosphérique que lugubre. ..donc je ne pense pas que l'album te plaira du coup. ..

      Supprimer
  4. Merci, celui ci me manquait. Celle qui me tire les larmes, va savoir pourquoi, c'est quand j'enchaîne du premier "Song To Siren" et la version originale de Tim Buckley. Marrant, celle de Buckley serait presque davantage "Dark"... Tu connais le papa de Jeff?
    Au moins celle là donc
    https://www.youtube.com/watch?v=vMTEtDBHGY4
    Cette p'tain de voix... un héritage qui s'est bêtement perdu snif snif

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je connais Tim Buckley, j'avais acheté la double compil sortie il y a quelques années. ..

      Supprimer
  5. Sacrés souvenirs de 4AD, ce label était vraiment un incontournable des early 80's. Ils avaient publié, entre autres, parmi toutes leurs petites, un formidable EP de Bauhaus, simplement intitulé 4AD.

    Je n'aimais pas tout ce que produisait le label mais le catalogue était quand même d'une qualité et d'une homogénéité impressionnantes.

    Quant à TMC, j'aimais ça à l'époque mais je m'en suis vraiment lassé. Je retenterai une écoute mais sans trop d'attente.
    Pareil pour DCD, j'ai aimé un temps, aujourd'hui je ne retiens que leur tout premier album, celui-ci je le repasse de temps en temps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "pépites" pas "petites". Dyslexique du clavier...

      Supprimer
    2. Je pensais bien que ça te parlerait. .. même si quelquefois le son peut avoir vieilli, j'aime toujours me replonger dans cette période, de temps en temps. ..

      Supprimer