vendredi 8 juillet 2016

A trip hop madeleine...

Résultat d’images pour clubbed to death compact disc experience

Clubbed To Death: EP (1995)

En 1995, tout le monde écoute du trip hop ou presque... enfin moi surtout... je reste à l'affût des sorties du label maître en la matière, Mo'Wax mais je n'achète pas tout... seuls quelques EPs arrivent jusqu'à la Fnac de ma ville, et sinon il faut les faire venir de Paris... mais celui-là se fraye un chemin jusqu'à mes oreilles (ainsi que dans les endroits branchés et même jusque dans un film, pas mémorable...)...

Et ceci grâce à une mélodie à laquelle il est difficile de résister et qui peut aussi vite lasser puisque très répétitive... la rythmique est là pour amener un peu de dynamique à l'ensemble et à cette époque cela sonne neuf...
Cinq remixes accompagnent le titre phare, où l'on peut croiser La Funk Mob, Peshay et Carl Craig... qui ne s'éloignent jamais bien loin du modèle...



7 commentaires:

  1. Rob Dougan, un disque inclassable, resté (mal)heureusement (?) sans suite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui...et peut être est-ce aussi bien ? !

      Supprimer
  2. Terrible ce morceau, je l'avais aussi sur une autre compil du label.
    Ah, les productions Mo'Wax, tout un programme. Moi aussi, mi-90's, j'étais à fond dans les raves party/Free party et j'écoutais beaucoup d'Electronica/Trip Hop. Les labels Mo'Wax, Ninja Tunes, Wall Of Sound...les créateurs Dj Food, Dj Krush, Coldcut, Red Snapper, Funki Porcini, FSOL, The Orb, Herbaliser, Nightmares on Wax, Kitachi, London Funk Allstars...les compil' Dope on Plastic, FSUK....toute une époque !!!
    Mention spéciale aux pochettes Mo'Wax signées du french graffeur Futura 2000 !!!
    Merci pour cette petite madeleine !!
    A +

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui pochettes magnifiques ! Ma préférence a toujours été à Mo'Wax mais il y avait de sacrés labels. ... m'enfin à choisir j'étais plutôt Warp de toute façon. ..;)

      Supprimer
  3. En 1995, tout le monde écoute du trip hop ou presque
    Mais nooooooooon, pas du touuuuuuuuuut. Moi par exemple je n'écoutais absolument pas de trip-hop. D'ailleurs le mot me faisait peur et puis c'était typiquement de la musique de djeuns qui n'avaient pas connu les heures de gloire de...de...euh...bin des vieux quoi.

    Le trip-hop j'y suis venu [bien] plus tard, quand j'ai ouvert la fenêtre pour aérer un peu. Bon du coup, évidemment, j'ai pas mal de lacunes mais chut, hein, pas la peine de s'étaler là-dessus.

    Et donc parmi ces lacunes ce Doug Roban ou Rob Dougan ou Gob Douran, je sais plus trop, inconnu au bataillon - le mien évidemment - et comme j'aimerais ne pas mourir idiot, voici venu le moment de la découverte.

    Bon, je ne me fais pas d'illusion, je mourrai idiot mais juste un petit moins grâce à toi.

    Attention, ce commentaire est écrit dans un ordre aléatoire, je finis donc en te saluant. Salut Chris, comment va ? It's been a long long time.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça va bien et toi ? Plaisir de te revoir. ...mmmmmhh bon alors je parlais surtout des jeunes de cette époque sans vouloir t'offenser !!!!! ;) :D

      Supprimer
    2. Pas d'offense, j'assume !

      Ca va bien mais comme souvent, les 6 ou 8 derniers mois ont très denses question boulot [mais pas que heureusement] ce qui explique cette longue absence et la mise en veille de mon blog.
      Comme toujours j'espère faire un vrai retour mais je ne suis sûr de rien.

      Supprimer