mercredi 2 décembre 2015

Un vrai poison...

Afficher l'image d'origine

Destroyer: Poison Season (2015)

Dans la vie, j'écoute beaucoup de musique, et en ce moment j'ai le temps d'en découvrir pas mal, néanmoins ma capacité d'assimilation étant limitée, j'ai besoin de temps pour faire le tour d'un disque...et il faut bien dire que l'offre d'aujourd'hui n'a plus rien à voir avec celle d'il y a vingt ans...

Mais ça fait un moment que j'écoute ce "Poison Season" et que j'avais envie d'en parler mais sans trop savoir quoi en dire à part que je l'aime beaucoup... et qu'il revient régulièrement...
J'ai découvert Destroyer avec l'album précédent qui était déjà très bien et là, c'est un peu le même en mieux...
Je suis toujours étonnée par cette voix particulière lorsqu'il commence à chanter, je ne l'aime pas trop en fait mais je m'y habitue, parce qu'il y a ces chansons, d'une pop mélodique comme pas si souvent entendu cette année, transcendées par un quatuor à cordes et des cuivres...et faire aimer de la trompette et du saxophone sur un disque de pop, c'est pas rien...
Avec une ouverture très réussie déclinée sur deux autres titres, ça fait un petit fil rouge tout au long de l'album bienvenu... il y a aussi du piano qui groove sur "Bangkok" et qui donne invariablement le sourire (et toujours cette trompette)...

C'est sans doute un des meilleurs albums de cette année...



12 commentaires:

  1. Mais c'est… mais c'est Bob Dylan qui s'est fait lifté et qui a remis un coup de boost à sa carrière. La vidéo est géniale !!!

    RépondreSupprimer
  2. Vu ta présentation, j'ai fort envie d'y jeter une oreille. Je crois que tu fonctionne avec la dropbox? J'ai pas encore tout compris comment ça marchait, mais j'arrive à avoir les liens d’Antoine...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il me suffit d'avoir ton adresse mail je crois...et je me ferai un plaisir de te l'envoyer!!!

      Supprimer
  3. C'est vrai qu'il est plutôt pas mal ce dernier Destroyer. J'avais bien aimé son "Kaputt" sorti en 2011. Une musique entre Soft rock, Indie et pop baroque. Un grand travail d'orfèvre, autant pour les arrangements, les orchestrations et les mélodies.
    A +

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais bien aimé aussi "Kaputt"...ta description est juste, comme d'hab...:)

      Supprimer
  4. Complètement étonnant.. j'avais un petit grifouilli pour ce disk, mais à chaque écoute, tout change, tout prend des teintes différentes. C'est bon signe et c'est un opus qui se laisse murir contre toute attente. Il est beau et particulier, original et divinement prévisible.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'ailleurs ça fait quelques mois qu'il revient très souvent dan s mes oreilles...plus que le précédent...

      Supprimer
  5. Un peu tard pour les commentaires sauf si tu trouves le moyen de les récupérer. Bon. Je fais un tour dans ma drop. Comme toi, trop de tout à écouter. Mais pour ce coup là, tu me joues en avance un MAGIC de 2015. Magic qui m'a fait découvrir "Your Blues".. Plus de dix ans déjà, p'tain.
    C'est le genre de disque pour "nous" les ogres, les gourmands musicaux. Ce mec propose de tout. Keith entend Dylan! Il y a du cabaret, du glam, du rock, du grand orchestre, du jazz... ça foisonne, avant même de le "posséder" on sait que l'on va aimer, même si on ne saisit pas encore tout. Merci du cadeau deux ans avant que je ne tombe sur l'article de MAGIC

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est jamais trop tard, je vois tout!! :)
      Comme je (re)lis Magic dans les temps, forcément j'anticipe un peu pour toi...mais le principal est que la musique plaise...

      Supprimer