dimanche 12 juillet 2015

Back to the classics....


Radiohead: OK Computer (1997)

Et si finalement, à trop vouloir tout écouter et essayer de suivre le courant (mais je ne peux pas!!), il suffisait des 6 minutes de "Paranoid Android" pour tout arrêter et se dire que tout était là, depuis plus de 15 ans... une hypothétique perfection que l'on cherche toujours, comme les musiciens courant après le morceau ultime et qui sera toujours inatteignable....

Profiter de ses journées libres pour se replonger dans ses disques, faire un petit tour dans les débuts de Radiohead et retrouver le plaisir dès les premières minutes de cet album qui restera peut-être comme leur classique malgré tout ce qu'ils ont accompli.... parce que la claque ressentie en 1997 est encore perceptible aujourd'hui...
Les deux sommets restent "Paranoid Android" et "Karma Police" mais tout est si beau.... pas grand-chose de plus intéressant à rajouter, juste que ça me prend toujours aux tripes et ils sont peu nombreux les disques à me faire cet effet après tout ce temps....




12 commentaires:

  1. Je crois qu'on a tous des disques comme ça, qui sont comme des balises dans nos existences et qui nous permettent d'avancer en sachant (à peu près !) où l'on désire aller. Je crois aussi que plus on grandit (vieillit !) plus on a besoin de ces bouées auxquelles se raccrocher dans la tempête. C'est un peu retour vers le futur !!!!!

    RépondreSupprimer
  2. Ta réflexion est intéressante. Je crois qu'on est nombreux à commencer à revenir de cet excès d'écoutes diverses.
    Ok Computer est un classique de chez classique, mais je ne l'échangerai pas contre mille bons disques.
    Alors pourquoi me prendre la tête à écouter des centaines de disques corrects ou bons (voire ni l'un ni l'autre) ? Peut-être pour se rendre compte de la chance que l'on a de ressentir de telles émotions avec des disques de ce calibre.
    Par contre, je serai bien en peine de déterminer des sommets sur ce disques.
    Airbag, Climbing Up The Walls ou Let Down, me semblent également incontournables, tout comme les plus évidents Karma Police et Paranoid Android (certains rajouteraient volontiers No Surprises, que j'ai sans doute trop écouté pour ma part).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout l'album est incontournable, les sommets dont je parle sont peut-être mes préférés, quoique "Climbing up the walls"...;)
      D'accord avec toi sinon... merci de ton avis...:)

      Supprimer
  3. oui ca fait du bien de revenir à ses classiques, mais celui ci, je l'ai vraiment vraiment trop écouté pour qu'il me procure la même émotion qu'à l'époque...
    (quoique ca commence à faire longtemps, faudrait que je retente...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai beaucoup écouté aussi mais pour une fois j'ai trouvé que ça n'avait pas bougé (parce que parfois on peut être déçu à la réécoute de super disques...)...mais j'avais tellement envie de réentendre la voix de Thom Yorke que j'étais dans un bon "mood"...:)

      Supprimer
  4. Ah "OK Computer", le disque de la métamorphose, celui qui a fait passer Radiohead de la chrysalide au superbe et majestueux papillon de l'Indie rock mondial. Un classique Indie Pop-moderne absolu !!
    Comme El Norton, j'en reviens un peu aussi de cet excès d'écoutes massives mais souvent superficielles. Parmi la pléthore de disques découverts chaque année, combien reste vraiment ??? Combien supporte le verdict du temps ??? Combien en réécoute-t-on une fois le buzz passé ??? De toute façon, trop de trucs à découvrir, pas assez de temps !!!
    Certes, "Paranoid Android" et "Karma Police" sont excellent mais ce sont les 12 titres qui sont terribles, pas un seul déchet !! Oui, ça prend toujours aux tripes et ils sont peu nombreux les disques à faire cet effet après si longtemps !
    A +

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tout l'album est splendide pour moi aussi...
      Quant aux nouveautés j'ai un peu stoppé pour le moment, je n'écoute que des "vieux" trucs!!! :)

      Supprimer
  5. Hello
    J'ai un HENAURME avantage sur vous autres, c'est que je me suis mis à écouté Radiohead beaucoup plus tard, je me suis donc moins lassé. Puisqu'on parle de sommets hypothétiques sur ce disque je citerais volontiers Climbing Up... et Lucky, mais les autres ne sont pas loin. J'avoue quand même avoir parfois une certaine gêne à l'écoute de Paranoid Android à cause de son côté Bohemian Rhapsody si tu vois ce que je veux dire. Cette façon de déraper vers la musique progressive (désolé j'ai dit un gros mot).

    Même si je perçois bien l'importance de ce disque, pour la rupture qu'il a provoqué dans leur discographie et dans la musique de la fin du XXème siècle (aheum), je ne peux pas m'empêcher de lui préférer Amnesiac que je trouve parfait du début à la fin, pochette comprise et encore plus audacieux dans les expérimentations.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah moi j'aime bien "Bohemian Rhapsody"!!! :)
      Je connais moins bien "Amnesiac" pourtant il y a de très bons morceaux... et c'est sûr que c'est plus audacieux que "OK Computer" mais à l'époque c'était différent...

      Supprimer
  6. Oh, quand j'ai écouté "Lucky" la première fois, me suis demandé comment on pouvait écrire une telle perfection mélancolique et urbaine. C'est la BO d'une grande ville sinistre et pleine d'espoir.
    J'ai eu du mal à écouter les précédents, celui là est trop ...absolu. Par contre, je suis un fana de "Kid A".. et avec le recul, c'es vraiment Kid que je trouve parfait révolutionnaire et absolu.

    Sinon, le disque bouée ??? arff dur? surement un BJH genre "live tapes" ou un Floyd Atom ou Meddle..y'en a plein.. une ligne d'eau quoi ;D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, ce Pink Floyd m'a accompagné tout un été lorsque je l'ai découvert il y a une vingtaine d'années et notamment "Summer '68", une perfection de pop song...;)

      Supprimer