vendredi 8 mai 2015

La reine islandaise ...


Björk: Vulnicura (2015)

Voilà un album triste, qui, si on l'écoute dans de bonnes conditions, apportera beaucoup d'émotions ...

Désormais très éloignée de ses premiers disques, mais il ne faut pas le regretter, Björk est une artiste qui fait peu de surplace, et tant pis pour ceux qui décrochent (dont j'ai fait un peu partie à un moment mais je me suis rattrapée...) ...
"Vulnicura" n'est pas un album très accessible à la première écoute, il se déploie lentement et demande pas mal d'attention pour apprécier des mélodies qui sont présentes sous le tapis des cordes entremêlées aux rythmiques dont elle a (toujours) le secret ...
Les nappes de synthés atmosphériques d'"Atom dance" accueillent de belle manière la voix d'Antony Hegarty pour le duo habituel.

Ce neuvième album de neuf titres qui durent rarement moins de six minutes est à découvrir, c'est l'un des plus beaux disques sortis cette année ...




7 commentaires:

  1. J'ai eu un plaisir fou sur cet album. Merci pour le cadeau, vais le prendre plus tard. xxx

    RépondreSupprimer
  2. Tu m'y as fait revenir, je reste accro à sa voix. Du coup je prends tout et pardonne aussi parfois ses astuces pour moderniser artificiellement ses chansons. Sur le dernier je retrouve la mélodique plaintive comme je l'aime. Quand elle vise le dépouillé un peu iconoclaste, je retourne vers mon Pascal Comelade, une coudée au dessus dans ce genre là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors là, Pascal Comelade? Tu es incroyable toi!!! :)
      Sinon, sa voix ne bouge pas... alors quand on aime ... ;)

      Supprimer
  3. Tiens, tu vas me donner l'occasion d'écouter cet album que j'évitais volontairement. Je la fuis depuis Homogenic..j'étais même tombé sur l'insupportable (Volta). T'es sûr hein..jpeux l'écouter tranquille ?? :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Euh ben, je dirais oui mais je ne voudrais pas que tu ressortes traumatisé!!! ;)
      Je pense qu'il est bien mieux que "*volta"!!

      Supprimer
  4. Volta était loin d'être catastrophique à mon goût, Björk n'a d'ailleurs jamais sorti de disques ratés à mon sens, même si la brochette allant de Post à Medulla (avec les deux sommets que sont Homogenic et Vespertine) est clairement sa meilleure période.
    A la limite, c'est à Biophilia que j'avais le moins accroché.

    RépondreSupprimer