vendredi 3 avril 2015

La claque...


Tobias Jesso Jr.: Goon (2015)

Il ne m'a pas fallu une écoute entière pour savoir que ce disque allait devenir un de mes petits chouchous, une fois qu'il sera rentré dans mon ipod, il n'en ressortira plus...

Et là je ne peux que remercier (si je pouvais je le prendrais dans mes bras, là!!) Charlu, sans qui...
Au début du mois j'avais acheté Magic, avec ce jeune homme en couverture, totalement inconnu, j'ai juste eu le temps de voir que son truc c'était le piano... le magazine est resté sur la table, à attendre que quelqu'un le lise et puis.... il y a la chronique de Charlu, et l'écoute, parce qu'il a parlé de ... mais oui,... PAULO sors de ce corps!!!!!!!!

Je n'entends que lui, sur tout l'album, sur les chansons au piano, à la guitare, dans la voix... un classicisme sans faux pas...
C'est simple, c'est triste, c'est beau (à pleurer...), c'est de la pop cocooning...



15 commentaires:

  1. Paulo, sors de ce corps… j'allais le dire !!!!!
    Mais il y a aussi comme un doux parfum de John Lennon. Certains passages de cette chanson me font penser à "Imagine".
    Souhaitons lui la même carrière !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour l'instant je n'entends que du McCartney..peut-être que ça changera!!

      Supprimer
  2. Mais je suis là Chris..ohhh... ;D

    Figure toi que je feuillète Magic dans les relais H quand mon train déconne à plein tube et que j'ai vu la bouille du ptit gars.. et j'ai fouillé et je suis tombé..et je suis aussi d'accord avec Kif.. quand Paulo sort du corps, il reste Lennon. Une interprétation, une onde, une vision, un air.. c'est une danse, et je suis aussi resté paff à la première écoute de cet opus.
    Suis vraiment heureux que ça plaise...merci pour tes bras virtuels :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ..mais y'a quand même une grosse grosse écriture Paulo... :D

      Supprimer
    2. Rien à ajouter...:)
      J'ai vu qu'il existait en vinyle, je me laisserais bien tenter...!!

      Supprimer
  3. Heureusement que vous êtes là, tout les deux. Je prends ta chronique pour quand que dans deux ans je tomberai sur ce numéro. J'ai déjà un peu goûté au jeune homme (en tout bien, tout bonheur) et je comprends l'aspect séductif (Pas français? Zut)
    Merci à toi et à Charlu, vos enthousiasme sont à mettre en flacon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hi hi, c'est si rare (pour moi) d'accrocher tout de suite à un disque que là, je ne pouvais pas ne pas en parler...
      Bon alors bonne découverte (pour dans 2 ans!!) :)

      Supprimer
  4. (Une petite pensée POP au passage, un nouveau Lilac Time de sorti et saviez vous que le Stephen a composé tout dans le "Intensive Care" de Robbie Williams que maintenant j'écoute avec une autre oreille et 10 ans de retard... j'adore ces rebonds!!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je crois que je le savais...je ne connais pas la musique de Lilac Time (juste la réputation) mais Robbie Williams, euh...je ne peux pas....!!! :)

      Supprimer
    2. Haaa Robbie, terrible réputtaion qui lui fait perdre un public, alors qu'en terme de Britpop si on est Pulp & co...

      Supprimer
    3. ...désolée mais je ne te suis pas sur Robbie et la britpop!! :)
      Pas d'accord mais bon comme tu as dit, peut-être arriveras-tu à me faire changer d'avis un jour...:)

      Supprimer
  5. Oui, Robbie Williams, je ne peux pas non plus.
    Par contre, ce Tobias Jesso Jr, bien sûr, j'en avais entendu parler. Mais les gens dont je partage les goûts m'incitaient à fuir, la presse spécialisée l'encensait... hum, ça ne me disait trop rien.

    Et puis les influences de McCartney et Lennon, pour quelqu'un qui n'est pas fan des Beatles comme moi... Et puis j'ai tenté.
    Et je vous en suis gré, à Charlu et toi, parce que c'est plutôt charmant effectivement. Je ne sais pas si j'aurais trop envie d'y revenir, mais en attendant, en préparant un bon gâteau aux pommes, ce Goon est passé tout seul.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ça me fait plaisir alors!!!Ce n'est pas de la musique prise de tête mais elle permet d'accompagner de jolis moments de la journée...

      Supprimer
  6. Comme vous deux, je ne suis pas du tout fan de la musique de Robbie Williams.
    Tobias Jesso Jr : j'en avais lu de bonnes critiques (Magic, Les Inrocks, Pitchfork...) et, grâce à Charlu aussi, j'ai écouté et découvert. Et c'est vrai que c'est pas mal. J'ai plutôt adhéré même si, moi non plus, je ne suis pas un grand spécialiste du travail des Beatles/Lennon/McCartney. Ne l'ayant que rapidement écouté, je vais y revenir plus en détail.
    A +

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas encore eu le temps de lire la critique de Magic mais peu importe, c'est devenu un de mes disques du printemps...!!
      Bonne (ré)écoute!! :)

      Supprimer