vendredi 26 décembre 2014

Post-Split 1


Body/Head: Coming Apart (2013)

Qui est le corps? Qui est la tête? Le duo Bill Nace/Kim Gordon nous épargne une réponse en fusionnant leurs guitares abrasives tout au long de dix morceaux dangereux pour les oreilles fragiles...

Pour les miennes c'est plus d'une heure passée sans problème en compagnie de deux artistes pratiquant un rock noisy non dénué de mélodies (parfois), bien cachées... certains morceaux sont plus faciles d'écoute que d'autres et offrent une petite respiration avant de repartir dans des contrées moins accueillantes...
Et heureusement, il y a la voix de Kim Gordon... c'est la raison principale pour laquelle j'ai acheté ce disque (et suite à une bonne critique aussi...), ce timbre si particulier, grave, ce non-chant s'intègre bien dans la musique développée par les deux guitaristes.

Je n'ai pas suivi toute la carrière solo de Kim Gordon, plus habituée à celle d'un Thurston Moore mais ce disque me donnerait presque l'impression que de Sonic Youth le plus "aventureux" des quatre n'est pas forcément celui qu'on croit...



7 commentaires:

  1. J'avais découvert scotché ce disque à sa sortie, sa musique navigant dans des eaux troubles, entre Noise/expérimental Rock, dérives soniques et complaintes folk cabossées. Et quelle pochette !!!
    Entre septembre et octobre 2012, le duo avait fait une tournée de seulement 7 dates en France dont 1 dans ma petite ville de Bourg en Bresse (50 000 habitants)....Un événement quoi !!! Mais initialement prévu dans le cadre majestueux du Monastère Royal de Brou, le set avait hélas eu lieu à "La Tannerie (S.M.A.C de la ville) pour cause de pluie.
    Merci de rappeler cette oeuvre à nos mémoire !!!
    A+

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une chance!! Et tu y as assisté?
      Je dois l'avoir depuis un mois mais je l'écoute régulièrement, j'ai besoin de ces sons noisy de temps en temps...

      Supprimer
    2. J'aimerai te dire que oui mais hélas, non car j'avais eu un empêchement.
      Mais le directeur de la Tannerie (qui s'occupait du concert) et que je connais m'a raconté une anecdote excellente : l'après midi du concert, il s'est balade dans la ville avec Kim Gordon afin de lui faire visiter, sur sa demande. De plus, elle était très sympa, pas snobe pour un sou. Je t'avoue que j'étais un peu "jaloux" d'une telle rencontre.
      A +

      Supprimer
  2. Heya. Bonne piqure de rappel, j'avais peu écouté ce disque à l'époque. Pour tout dire j'avais même oublié qu'il s'agissait de Kim Gordon. Mais ça tombe bien, il y a quelques temps je l'ai remis sur mon ipod, du coup je viens de le (ré?) écouter. Et oui de temps en temps il en faut des disques comme ça qui sortent un peu des sentiers battus et rebattus.

    Merci pour ce rafraichissement de mémoire bien venu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour ma part je n'ai appris son existence que récemment et me suis donc empressée de l'acheter, j'avais envie de retrouver ce côté brut qui fait du bien aussi...

      Supprimer
  3. Vindjiou, ça c'est du trapu de chez trapu !!!!! Malheureusement, j'ai les oreilles trop fragiles pour ce genre de musique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh tu m'étonnes!! Bon il vaut mieux les préserver alors...;)

      Supprimer