samedi 4 octobre 2014

Un revenant...


Aphex Twin: Syro (2014)

Arrivé sans crier gare (ou presque...) en cette fin septembre, je n'ai pas mis longtemps à me le procurer (pour une fois...)...
J'étais même étonnée d'apprendre qu'il avait refait surface, ne me tenant plus au courant des nouveautés ...

Je n'attendais pas grand-chose de particulier, juste le plaisir de le retrouver et peut-être renouer avec cette musique électronique que je n'écoute plus aussi souvent, par manque d'intérêt ...
J'avais lu quelques avis mitigés mais pas de chroniques "officielles" (parce que ce qu'en pense Les Inrocks ne m'intéresse pas...)...

Et donc, je l'ai écouté, je l'écoute et il en sera ainsi encore longtemps parce que ce ne sont pas les premières écoutes qui suffisent pour saisir pleinement la beauté d'un disque (pour ma part bien sûr...).
Les mélodies ne se révèlent qu'au fur et à mesure, bien cachées en arrière-plan, très subtiles parfois mais elles sont toujours aussi belles... Il n'y a pas (ou plus?)  de rythmiques aussi alambiquées qu'auparavant mais une homogénéité dans les ambiances qui font que l'album se déroule sans grande aspérité ... Ce sera peut-être son album le plus accessible pour cette raison...

Dès le premier morceau, j'ai eu l'impression qu'il reprenait une "conversation" interrompue depuis des lustres... comme si de rien n'était... alors ce n'est peut-être pas révolutionnaire - pour moi ça fait longtemps qu'il n'y a plus rien de novateur dans l'électro - mais "Syro" tournera chez moi...



8 commentaires:

  1. Tu résumes assez bien mon avis. Comment juger ce disque à l'aune de la discographie d'AFX, puisqu'à l'époque, il était plus aisé d'être novateur dans le monde de l'électro. Aujourd'hui, comment l'être ? Je n'ai pas la réponse...
    Un bon (voire très bon) album. Loin du Richard D. James Album et des Selected Ambient Works. Pas si loin que ça des autres. C'est déjà pas mal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah! Je ne suis pas la seule alors...;)
      Ce que tu dis est juste; .... je ne m'attendais pas à ce qu'il surpasse "Richard D. James" (par exemple), .... que je ne sois pas déçue était déjà pas mal...:)

      Supprimer
    2. Je suis également d'accord sur le côté bien agréable de reprendre une conversation comme si de rien n'était sans se soucier des années qui passent.

      Tu fais bien d'éviter la critique négative des inrocks qui n'apporte rien... En revanche, dans l'excès inverse, celle de SSS est pas mal
      http://www.seeksicksound.com/aphex-twin-syro/

      Supprimer
    3. Effectivement, belle chronique de "seeksicksound"!
      Merci de l'avoir signalée...:)

      Supprimer
  2. J'ai parlé longuement de cet album avec mon fils aîné fan des premières heures - j'ai raccroché à cet artiste directement.
    Pour sur un revenant et un truc qualifiable d’événement.
    Le genre d'actualité qui fait quand même dresser l'oreille... :)
    S'écoute d'un trait, comme un concept album, ce qui n'est pas à mon sens négligeable par ces temps de saucissonnage musical où les titres doivent potentiellement être extraits afin de forcer le média.
    En tout cas un très bon moment passé à l'écouter.
    Avec le recul on verra.
    Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai, il s'écoute d'un trait, c'est ce que je voulais dire par homogène...
      Merci de ton commentaire, toujours aussi pertinent...

      Supprimer
  3. Sans prétention et humblement mais avec une très grande pertinence, tu analyses bien ce nouveau AFX.
    Comment être novateur de nos jours en matière de musiques électroniques ?? Je ne sais pas !!! En même temps, Aphex Twin n'a plus rien à prouver à personne car Il l'a déjà révolutionné la musique, dans les années 90's.
    "La reprise d'une conversation interrompue depuis des lustres..." : j’aime bien cette idée, bon résumé de son ambition actuelle, tout comme de ce "Syro" !!
    A découvrir tranquillement donc.
    A +

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme d'habitude, tu as tout (bien) dit!!

      Supprimer