mercredi 7 mai 2014

Swans Related Project - Recto


M. Gira: Drainland (1995)

Mon entrée dans l'univers des Swans s'est faite grâce à ces albums solos des deux membres du groupe... très justement conseillés par mon disquaire préféré... J'ai pris, sans savoir à quoi m'attendre... la pochette donnait déjà un indice... cette entrée dans une sorte de grotte...

J'ai rarement écouté disque plus étouffant, et sombre, intense, et beau...
Cette voix, grave et triste, qui, quand elle chante "..and I feel good, and I feel fine..." me donne plutôt l'impression inverse... Les musiques, relativement calmes sauf sur quelques titres, l'ambiance générale et les mélodies, prenantes et addictives font de cet album une réussite...

La plus belle chanson écrite par Michael Gira, "Blind" en fin de face B, permet enfin de sortir de la grotte et de voir la lumière...
"Now some of us are weak, and some endure. Some people live their lives with a violence that’s pure and clean. But I saw a man cry once, down on his knees in a corner of a darkened cell, and his pain meant nothing to me. But I was younger then, young men never die, and I walked out in the sun. I was strong, clear-minded and blind."



13 commentaires:

  1. C'est un mythe Gira...surtout pour SWANS extrêmement abrasif au début, mais aussi pour Angel of light, moins brutal. Mythique pour son label vertigineux Young God Records.
    Tu sais quoi ? il vient juste d'en sortir un "to be kind"..c'est toujours un évènement.
    Je crois qu'une de mes premières chroniques il y a 7 ans , c'est Gira/Dan Matz.. "what we did"...sublime.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une musique toujours intense, quelque soit le nom du projet... et un mythe, oui...

      Supprimer
  2. Je ne connais pas du tout. C'est vrai que le bonhomme exprime beaucoup de mélancolie avec sa voix grave, mais la musique est étonnamment pétillante. Ça donne une ambiance de fin d'été… quand il faut quitter les copains et les copines pour rentrer tout seul dans son HLM !!!
    Je suis sûr que tu aimerais Type O Negative, un groupe de Metal très sombre, un peu gothique, qui propose aussi ce genre d'antagonismes sonores.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le titre que j'ai mis n'est pas représentatif de l'album...mais c'est bien l'ambiance que tu décris...;)
      Quant au groupe dont tu parles, je ne connais que de nom, peut-être que le côté gothique pourrait me parler...

      Supprimer
  3. J'ai découvert Swans très récemment, au cours d'un concert qui a été l'une de mes plus grosses baffes musicales. J'imagine que tu attends avec impatience la sortie imminente de leur prochain disque?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien tu me l'apprends en fait!! A voir... En concert ça doit être terrible!!

      Supprimer
  4. Beaucoup accroché au dernier pour ma part

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai un peu de mal sur la fin mais faut trouver le bon moment pour écouter les Swans...

      Supprimer
  5. Comme dis Charlu, c'est un mythe ce Michael Gira, un poète (post)rock-punk !! Je connais plus son travail au sein des Swans que ses disques solos.
    Avec les Swans, ce sont de sublimes albums mélancolique et géniaux, d'une obscure et sombre beauté ténébreuse d'où peut parfois surgir la lumière ! Et cette voix !!!
    C'est aussi un des rares groupes dont la reformation est plus que légitime et surtout réussie....à l'instar d'autres groupes (non, je ne donnerai pas de nom).
    De "My Father Will Guide Me Up A Rope To The Sky" en 2010, "The Seer" (2012) au tout dernier "To Be Kind" (et les 2 lives), le groupe n’aligne que des excellents disques...voir des chef d’œuvres !!!
    Très beau papier au style toujours aussi sincère.
    A +

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Euh ce n'est pas toujours aussi mélancolique....mais je partage ton sentiment.

      Supprimer
  6. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  7. J'ai un peu de mal avec les Swans. Disons que je trouve leurs disques trop longs, et qu'ils me perdent en route. S'ils s'arrêtaient à 40-45 minutes, je suis sûr que je serai très client.
    Mais là ce Blind, que ce soient les paroles ou le morceau en lui-même. La claque... Les paroles me donnent presque envie de chialer, touché en plein coeur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai exactement la même sensation que toi à l'écoute de ce morceau...contente que ça t'ait plu!!

      Supprimer