vendredi 23 mai 2014

Le tournant



Fredo Viola: The turn (2008)

Des voix enchevêtrées parcourent ce premier album prometteur, ... un chant à gorge déployée mais atmosphérique, plein d'émotion, sur les très réussies "The sad song" et "The turn (a Pagan lament)" impressionnent d'emblée avant un retour vers une pop plus classique mais toujours pleine de choeurs.
Le son est assez électro(nique) mais on peut y entendre des instruments plus acoustiques, dont une flûte sur "Red states" ou du piano, avec le titre (entre autres) "The original man" qui me fait un peu penser à Ben Folds et sa pop sautillante.

La pochette un peu patchwork reflète bien la diversité des ambiances de ce disque chantant...



9 commentaires:

  1. J'ai manqué les derniers billets mais tu sembles sur une lancé vocale comme j'aime. Bonne fin de journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci.... c'est ce dont j'avais envie en ce moment...

      Supprimer
  2. Jolies harmonies vocales. Ces zigotos ont dû écouter les Beatles quand ils étaient petits !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, ça ne m'avait pas frappé...comme quoi, je ne les entends pas toujours partout...;)

      Supprimer
    2. J'ai bien reçu le paquet dans ma box.
      Merci

      Supprimer
  3. Enfin je l'écoute ce "The Turn" car j'en avais beaucoup entendu parler à sa sortie (notamment via les Inrocks).
    Un disque surprenant, entre bidouilles sonores, électro(nica), lo-fi, néo folk et expérimentations en tous genres. Une oeuvre où se croisent les harmonies vocales de Fleet Foxes, les délires vocales du "Médulla" de Bjork et tant d'autres trouvailles inouïes ! Un disque qui va m'accompagner un moment, je le sens !!
    Merci encore.
    A +

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente de te faire découvrir quelque chose...!!! ;)
      Et j'avais pensé aux Fleet Foxes aussi (surtout pour le début d'album...).

      Supprimer
  4. Me souviens très bien de cet album, une belle surprise que j'ai pas écouté depuis..sa sortie :D
    Merci du rappel et de l'envoi.

    RépondreSupprimer