dimanche 23 février 2014

Space Pop



Florent Marchet: Bambi Galaxy (2014)

Avant de découvrir ce cinquième album de Florent Marchet, j'avais un peu peur, les mots de "Space opera", de synthétiseurs à tout va, le concept, me faisaient craindre le pire... la pochette ne m'a pas rassurée non plus...

A la première écoute, je n'ai pas eu d'avis...
Quelques écoutes plus tard, je suis ravie de retrouver sa voix, son timbre, sa façon de chanter qui me plaît depuis ses débuts, sur une compilation des Inrocks...
Quant à la musique, sous les couches de synthés qui sont effectivement là, j'entends sa petite musique qui se bonifie d'album en album, cette mélancolie, que l'on peut aussi retrouver dans les mots...
Le côté synthétique importe peu, on reconnaît immédiatement ses mélodies, son petit côté nostalgique...

Finalement, quelque soit "l'habillage sonore" qu'il donne à ses différents projets, le style reste le même...et me fait dire qu'il fait partie des chanteurs français importants de ces dernières années...






16 commentaires:

  1. Moi j'ai pas accroché à ce disque. Pas plus qu'à son prédécesseur. Rio Baril restera sans doute bien seul à surnager dans sa discographie, pour moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme quoi, "Rio Baril" est sans doute celui que je connais le moins bien de lui... :)

      Supprimer
  2. Le morceau en ligne est génial, et ton texte m'a donné envie d'écouter l'album. Et je ne regrette pas du tout ! Merci beaucoup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es bien le seul apparemment ici...tu m'en vois ravie...!

      Supprimer
    2. Enfin tu sais... J'ai des précédents. J'apprécie le "My God Is Blue" de Tellier et des tas de trucs cheezy. Mais les textes sont quand même très bons, notamment "Apollo 21", et les mélodies ultra efficaces.

      Et en termes d'arrangements, on aime ou pas, mais c'est ultra maîtrisé. Ca me plait beaucoup. J'ai fait écouter à Etienne, il aime aussi. On est donc 3 ;)

      Supprimer
    3. Ouf!! :)
      A l'occasion, donne-moi ta définition de "cheezy", parce que je ne voyais pas ça comme ça...!

      Supprimer
    4. De mauvais goût, excessif, too much, baveux, guimauve, écœurant, sucré, easy listening, très arrangé...

      Supprimer
  3. Idem qu'Elnorton, grosse déception, et l'accueil dithyrambique me surprend beaucoup à dire vrai. Je sauve "La dernière seconde" mais le reste assez cliquant et trop abscons pour moi, au final j'ai eu tout à fait la même impression que la crainte que tu formules. "Rio Baril" forever.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il m'a fallu quelques écoutes (quand même) pour apprécier parce qu'au début c'était pas trop ça...je ne pense pas qu'il soit si facile d'accès...
      Quant à l'accueil critique, je n'ai pas suivi tout ce qui s'est dit (surtout Les Inrocks qui ont trouvé ça génial je crois...).

      Supprimer
  4. Cliquant plutôt, j'ai pas trouvé où il fallait cliquer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rho mon dieu, le "n" de mon clavier devait faire la grève ce jour-là !

      Supprimer
  5. Bouhh, moi j'aimais bien le petit con de Levallois Peret .. il le décrivait si bien.. avec du son que j'aimais.
    dangereux comme chronique.. j'évite les médias, et le déguisement, un peu comme Katerine..puis l'idée d'une autre planète.. ça c'est quand on est ado ?? :D
    Pis le son aussi.... je suis perdu avec ce disk, j'ai coupé 2 fois.. à mon avis il va pas aller loin avec ça.. les fidèles préfèrent Courchevel à Uranus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh ben j'ai "pas de chance" dis donc!!
      Je pensais que tu aurais aimé...tant pis...
      Malgré tout, je crois que mon préféré reste "Courchevel" aussi. ;)

      Supprimer
  6. Je dois t'avouer humblement que lorsque je vois le mot pop... je débande et même si je suis une fille. Je suis de même moi mais j'aime venir chez toi. Bon mardi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A ce point?! :)
      C'est très sympa de passer quand même alors... ;)

      Supprimer