mercredi 8 janvier 2014

Le Milieu Du Lac


Midlake: Antiphon (2013)

Le grand retour de Midlake..."The Trials Of Van Occupanther" fait partie de mes belles découvertes de ces dernières années...
J'ai vu le nouvel album par hasard...avec une pochette toujours aussi peu...inengageante...
J'ai lu ici ou là qu'il n'était pas terrible...mais mes oreilles ont bien aimé.

Les premiers titres sont très réussis, surtout "Antiphon", "Provider" et loin devant "It's going down"...il y a tout ce que j'aime chez eux, les choeurs, les  mélodies, une espèce de folk progressif (disons que c'est la vision que j'en ai...)...le reste est peut-être moins évident mais recèle toutefois de belles choses, dans un genre proche du rock 70s (toujours ce petit côté progressif que j'y entends...).

C'est un album que j'apprécie de plus en plus à chaque écoute...et qui mérite sans doute une écoute que certains critiques n'ont pas voulu lui accorder...




22 commentaires:

  1. Oh ba oui, il est très bien cet Antiphon. Le départ du lead singer Tim Smith a été parfaitement digéré et a même permis un renouveau en termes d'inspiration. J'adorais Trials of Van Occupanther, qui reste à mon sens inégalé, mais cet Antiphon, je sais que j'y reviendrai plus volontiers que The Courage of Others qui était pourtant très correct, mais qui commençait à recycler la recette qui fonctionnait (j'aime beaucoup Rulers, Rulling and Things sur cet album, cela dit, ce genre de titre innocent que tu peux vite zapper si t'es inattentif, alors qu'en fait...).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le trouve presque de la même trempe que "Trials of Van Occupanther"....et je l'écoute déjà plus que "The courage of others"!

      Supprimer
  2. J'aime beaucoup ce groupe, mais je n'ai pas encore écouté ce dernier opus. C'est bien le dernier en date?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, oui, c'est le dernier. Il date de 2013.

      Supprimer
  3. Très bonne nouvelle que la sortie de ce nouvel opus.
    Un groupe que j'ai suivi en pointillés mais que j'ai toujours écouté avec beaucoup d'attention.
    Compos vraiment bien tournées, prod vraiment lumineuse et "captivante", sobriété et même une part d'immédiateté qui fait plaisir à entendre (comme dans ce titre où le batteur accélère un tantinet vers la fin avec ses breaks peu "en place" - aujourd'hui procéder de tels choix est rare et ce petit détail prouve la part d'humanité souhaitée dans la prod et explique peut être l'accroche générale que j'ai - que l'on peut avoir - envers ce groupe).
    Pas la révolution, juste le plaisir.
    Mais aujourd'hui, qui révolutionne vraiment ?...
    A part les tritureurs casse c... qui croient encore qu'en affichant un côté intello on s'autoproclame avant gardiste...
    Alors,
    Ne boudons pas notre plaisir - je file trouver cet album - il pourrait figurer dans le thème "rêve" de la Chambre Blanche ce mois ci...
    Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon bah bonne description, merci Pascal!!
      Ce que fait le batteur sur les 1ers titres me donne l'impression qu'il n'arrête pas, que ce n'est pas juste une rythmique lambda...?

      Supprimer
    2. Pour sur...
      Mais c'est toujours curieux de constater un fait rythmique si "anodin" ( un batteur qui "s'emballe" c'est assez fréquent en live) et surtout de constater que la prod laisse un fait tel que celui là en l'état.
      Cela ne peut être un hasard, un prod entend forcément ces détails et la maniaco-perfectionite bien souvent te retouche ça en deux trois clics et une quantize sur ProTools.
      Là c'est assumé et bien fait, ou du moins réaliste et pourtant la prod a orienté à partir du matériau son axe sonore vers d'autres critères, en là, côté moyens, pas des moindres car pour un tel rendu - une telle clarté, etc... les moyens sont là.
      Ce que j'apprécie donc c'est le choix, avant toute chose de la "réalité" musicale.
      Donc oui aussi pour la batterie, et pas que, qui ne "fournit" pas de rythmique lambda, entre autre.
      à +
      En tout cas ce billet n'aura pas été un "non lu"... au regard des comms, c'est cool pour le blog et encourageant. Bravo...
      (m..; en relisant ça je réalise que ça fait type appréciation/évaluation de prof rendant la copie... :), bon trop tard je garde l'intention initiale et assume... :( ce réflexe) ...

      Supprimer
  4. "The Trials Of Van Occupanther" a été un de mes meilleurs albums de l'année 2006...avec quelques autres (Tom Yorke , TV On The Radio, Grizzly Bear, Cat Power, Bonnie Billy, Ray Lamontagne....), Bref, un bon cru !!!!
    Moi aussi j'ai lu ça et là de très mauvaises critiques à propos de "Antiphon". Ne l'ayant pas écouté, je ne pourrais donner mon avis mais il me semble bizarre qu'un tel groupe réalise un soit disant si "mauvais album". D'autant que le folk psyché et baroque de "The Courage Of Others" m'avait séduit.....A découvrir donc !!!
    Merci de rendre honneur, par ton papier, à ce groupe.....et me donner le déclic afin que je découvre ce disque, même avec un peu de retard.
    A +

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est dans la box...c'est un groupe que j'aime beaucoup depuis "The trials..."...j'avoue que j'ai peu écouté leur 1er album...à mon avis, tu ne devrais pas être déçu...!

      Supprimer
    2. MERCI !!! Et quelle rapidité.
      Le premier, je l'ai écouté il y a longtemps et franchement, je n'y suis pas retourné, bien en dessous d u second !!! Ce qui me fait dire que "The Trials Of Van Occupanther" est à Midlake ce que "OK Computers" est à Radiohead : la chrysalide fébrile devenant le superbe et majestueux papillon de l'indie rock !!!
      Le peu que j'ai rapidos écouté m'a donné envie....Je reviendrai d'ici quelques écoutes attentives te donner mon verdict final.
      A + petite boîte à (jolies) musiques.........

      Supprimer
  5. Il est pas mauvais, rien à voir avec The Trials Of Van Occupanther ou le précédent qu'on oublie souvent mais j'ai déjà plus apprécié que The Courage Of Others... pas sûr que j'y revienne par contre, trop "passe-partout"... j'ai l'impression que Midlake a beaucoup perdu en personnalité en l'espace de deux disques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve qu'ils sont toujours bien dans leur style même si "The trials..." restera sans doute indépassable pour eux...(mais peut-être pas)... mais bon les impressions c'est toujours très personnel!!! :)

      Supprimer
  6. À ma grande honte je découvre et suis séduit. Moi qui considère qu'après Mozart les compositeurs n'ont jamais fait que du bruit, il y a là une vraie harmonie, un son, une voie, merci...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a un long chemin de Mozart à Midlake...! Je suis ravie de pouvoir faire découvrir...et aimer ce que j'aime aussi...merci de ton passage!!!

      Supprimer
  7. J'avais tellement aimé "The trial..", cette grande tristesse avec un son 70's.. et des remugles de Fleet Foxes et du CSN en version nocturne.
    Bizarre comme groupe, leur premier album n'a rien à voir avec ce qu'ils font maintenant.
    ça coule tout seul.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est assez mélancolique, c'est vrai...c'est ce que j'aime en général dans la musique...

      Supprimer
  8. Continuer à faire vivre un groupe après le départ de son chanteur, c'est tout de même une sorte d'exploit. Ce disque se bonifie à chaque écoute.

    RépondreSupprimer
  9. J'ai bien reçu le paquet dans ma Box !
    Pour le coup, je découvre un groupe dont je n'avais jamais entendu parlé. Et je dois bien avouer que je suis plutôt sous le charme. Si je voulais faire le malin, je dirais qu'il s'agit d'un savant mélange entre les Beatles et Pink Floyd. Mais c'est quand même plus subtil que ça. En tout cas, c'est très envoûtant.
    Merci pour la découverte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie que ça t'ait plu...plutôt d'accord aussi pour les Beatles & Pink Floyd...

      Supprimer
  10. Retour tardif mais retour pour te dire que j'ai écouté de nombreuses fois cet album.
    J'y ai trouvé énormément de "matière" musicale et pour ma part "pédagogique" dans lesquelles j'ai axé du travail suite à ces écoutes.
    Il y a là de nombreux angles d'approche qui sont d'une rare "lisibilité", donc un axe créatif très crédible et pertinent.
    Le mix est incroyable de force et de clarté, mais n'est jamais "lourd" et toujours limpide, précis, en restant dense.
    Un vrai challenge que de tout arriver à mettre sur cette échelle...
    Les compos sont vraiment conceptuellement originales.
    Les instrumentistes et le chant sont en parfait équilibre, bien dosés.
    Le reste, pochette, packaging etc... est idem.
    Bref, entre plaisir et utile, voilà bien un album qui a tourné (et pas qu'en voiture... avec un tel son c'eut été dommage de ne pas s'offrir ça à fond, at home...)
    merci encore.

    RépondreSupprimer
  11. De rien, merci de ton retour..c'est toujours bien de pouvoir joindre l'utile à l'agréable..."travailler" sur du Midlake ça doit petre sympa!

    RépondreSupprimer