lundi 13 février 2017

Electronic chamber orchestra

Résultat de recherche d'images pour "alarm will sound"


Alarm Will Sound : Acoustica (2005)

Le retour de Magic n'aura pas été vain en ce qui me concerne puisqu'il m'aura permis de découvrir des territoires inconnus (ce que je doutais qu'un magazine puisse faire...) grâce à leurs dossiers très intéressants et à leur plus grande ouverture musicale qui promet un bel avenir...

Au détour d'un article sur les artistes de rock indé qui passent par la case musique contemporaine, je tombe sur ces quelques lignes présentant ce collectif de musiciens (20!) qui jouent du Steve Reich, entre autres, et surtout, qui ont repris Aphex Twin sur cet album avec des arrangements acoustiques... il n'en fallait pas plus pour que je m'y précipite...

Quelle belle réussite... on connait tous des titres acoustiques repris par des machines mais l'inverse est plus rare... et donc très impressionnant, quand on connait les multiples couches que recèlent les morceaux de l'électronicien anglais...
C'est magnifique et ne peut que démontrer la beauté initiale que l'on peut produire avec des instruments électroniques (et ça c'est pour les bêtises entendues dans le documentaire "Soundbreaking" qui passe sur Arte ces jours-ci, de certains artistes à la posture anti-electronique qui me parait complètement dépassée aujourd'hui...).








mardi 7 février 2017

La nuit remue...

Afficher l'image d'origine


Manuel Etienne: Ni Pluies Ni Riens (2016)


Il y avait "La nuit je mens", il y aura désormais "La nuit remue".... (petite) blague à part, voilà bien un disque dont il faut parler, ça fait quelques mois que je l'écoute sans me lasser et je retarde toujours plus le moment d'en dire quelque chose...

Encore un secret bien gardé de Lorraine qui mériterait vraiment une plus grande reconnaissance eu égard à la qualité des chansons proposées...
Rock mais pas trop, un côté pop parfois dans les mélodies et une voix incarnée, un chanteur qui sort ses tripes et des arrangements de cordes et de cuivres qui permettent d'élargir un peu le spectre musical.... on peut appeler ça de la chanson rock mais peu importe finalement... c'est un album qui ne me lâche pas, comme le précédent d'ailleurs...

La deuxième partie du disque est peut-être plus réussie encore avec des titres comme "Du ciel" et sa partie clarinette-basson de toute beauté, ou le final "La masse de vide" qui explose de mille feux...




jeudi 2 février 2017

Solar winter

Afficher l'image d'origine

Julien Doré : & (2016)

Ca aurait pu être l'album de l'été ...mais ce sera mon album cocooning de l'hiver...

Pas ou peu d'évolution par rapport à "Love", mais une perfection atteinte la plupart du temps dans les mélodies et la production, que ce soit dans les gros sons de synthé typés 80s (parfois) ou les rythmiques légèrement électro...
Et les explosions lyriques qui emplissent l'espace dans "Eden" ou "De mes sombres archives" ne peuvent que donner une belle idée de ce que cela pourrait donner en live...

"&" est solaire et mélancolique à la fois, avec une première partie d'album très réussie montrant bien qu'il a trouvé son style, le single "Le lac" en étant un bon exemple (même si le déjà entendu n'est pas loin), ou la superbe ballade "Sublime et silence"...et si jamais il ne se contentait que de capitaliser là-dessus à l'avenir, je n'y trouverais rien à y redire, vu le niveau de la musique radiophonique en France...



samedi 14 janvier 2017

"Après nous les mouches..."

Afficher l'image d'origine



Miossec : Mammifères (2016)

"On a pas fait comme on a dit
On a changé, on a grandi
On a pas fait comme on a dit
On a changé, on a vieilli"

On y va

J'ai toujours trouvé une résonance étrange dans les paroles de Miossec avec ce que je pouvais ressentir ou vivre... et ce dès ce premier titre "On y va", à la partie de violon formidable qui lui donne son petit côté mélancolique... marque de fabrique du chanteur depuis ses débuts...

Un album sorti peu de temps après le très réussi "Ici-bas, ici même", dont j'ai peu entendu parler, peut-être a-t-il moins plu...
On s'éloigne ici du style habituel de Miossec, dû à la présence d'instruments moins rock comme le violon ou l'accordéon sans doute, et à une écriture musicale plus proche de l'acoustique et de groupes comme Les Ogres De Barback (très légèrement...).
Peu importe l'enrobage, moi j'y entends du Miossec, je reconnais sa petite musique qui m'accompagne depuis plus de vingt ans et qui fait partie de mes classiques de la chanson française, un des derniers rescapés des années 90...

L'ensemble est assez enlevé malgré les thèmes évoqués... le chanteur réussit d'ailleurs à évoquer très subtilement les attentats dans la belle "La vie vole"...




vendredi 6 janvier 2017

Victoire totale

Afficher l'image d'origine


Total Victory : Total Victory Vs. Big Electric (2016)

Les fêtes de Noël sont toujours intéressantes pour les amateurs de musique puisque c'est une bonne occasion de s'en faire offrir... 

M'étant lancée dans l'acquisition des albums sortis par Specific Recordings depuis quelques mois, chose qui ne m' était pas arrivée depuis des années, je ne pouvais laisser passer leur dernière sortie en date...
Rassemblant plusieurs titres sortis sur des EPs, cet album représente une belle introduction à ce groupe de rock anglais qui m'était complètement inconnu jusque-là...
Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas écouté ce genre de rock abrasif, tendu et plein de colère contenue...
Dit comme ça, il n'aurait rien d'extraordinaire... mais pour que ça m'intéresse il me faut un peu plus que ça... déjà il y a la voix et cet accent si typiquement anglais qui m'interpelle toujours... et les mélodies qui viennent adoucir ces guitares tranchantes et illuminer ces chansons parfois oppressantes... qui se terminent sur un long morceau plus noisy ...il y a même un titre plus ouvertement pop "Pine cone" qui pourrait bien être mon préféré... mais plus je découvre l'album et plus j'aime l'ensemble...



jeudi 22 décembre 2016

Un Zazie noir...

Afficher l'image d'origine


Zazie : Cyclo (2013)

Mission difficile que d'inciter quelqu'un à écouter un artiste qu'il n'apprécie pas outre mesure... mais comme me l'a si gentiment suggéré Devant, je vous propose aujourd'hui  de partir à la découverte d'un album de Zazie, et pas n'importe lequel, son meilleur, avis forcément subjectif puisque c'est mon préféré...

Ca commence avec une pochette très belle dans ses noirs signée de la célèbre Sarah Moon.... qui donne le ton dans lequel vont baigner ces morceaux...
Ecrit et produit par une moitié d'Aaron, cet album se veut plus orienté electro et ça lui va bien... les atmosphères développées sont pleines d'une noirceur qui culmine sur "Vienne la nuit" et "Où allons-nous", les deux titres qui referment ce recueil, qui se révèle bien plus profond et audacieux que ce que l'on pourrait croire... ce qui explique sans doute qu'il se soit beaucoup moins vendu que ses autres albums....
La voix de Zazie devient également de plus en plus belle (au fil des albums) à mesure qu'elle s'éraille, et elle n'hésite pas ici à la forcer de temps en temps jusqu'à arriver au bord de la rupture...
Ce "Cyclo" n'est pas très gai, ni dans les paroles, ni dans la musique, mais c'est ce qui le rend si beau...



dimanche 18 décembre 2016

Dimanche : Farniente

Afficher l'image d'origine


Zazie : Za7ie (2010) - Titre : Prague 77

Le dimanche, j'aime bien traîner et écouter des choses qui sortent un peu de ma routine musicale, c'est le bon moment pour de la musique du monde ou du jazz... ou parfois de l'ambient...
Ce titre n'en est pas loin, sorte d'electro douce où la voix n'est présente que le temps de "La la la", ce qui le rapproche de l'electro-pop de Saint Etienne...
Sans doute l'une des plus belles réussites de Zazie, que j'aime faire tourner en boucle...