mardi 19 juin 2018

Le clip : FIFA 2016

Punk et pop

Résultat de recherche d'images pour "brute minou"

Brute Minou : Brute Minou (2018)

Une vingtaine de minutes à peine, c'est ce qui suffit à Brute Minou pour nous en mettre plein les oreilles... je ne pense pas d'ailleurs que j'aurai l'occasion d'écouter disque plus "fun" cette année...
C'est huit bombinettes punk pop qu'on a l'impression de connaitre depuis toujours, de vrais tubes en puissance qui donnent envie de chanter (hurler) à tue-tête comme si on avait toujours 20 ans...
Il est parfois inutile de faire traîner un titre en longueur quand on peut tout dire en 2 minutes, c'est le cas de la plupart des titres ici et quand le rythme ralentit, comme sur "Cachalot", on a une idée de ce que le groupe pourrait avoir comme possibilités pour la suite...

samedi 16 juin 2018

Dark Spring

Résultat de recherche d'images pour "beach house 7"


Beach House : 7 (2018)

Quel groupe actuel peut sortir un 7e album (!) et faire en sorte qu'il soit presque parfait ?!
Sans doute pas beaucoup...Beach House vient de réussir cet exploit, la preuve, c'est un des disques que j'aurai le plus écoutés cette année...

Le groupe a toujours frappé fort d'entrée de jeu, c'est encore le cas avec "Dark Spring", peut-être le plus beau titre de l'album, quoique "Drunk In LA" peut rivaliser à ce niveau de perfection (dream) pop-shoegaze...
Victoria Legrand se permet pour la première fois une chanson en partie en français dans un genre de comptine à leur sauce très réussie, mais "7" est un sans faute ou presque..., "Pay no Mind" parait trop classique par rapport au reste... néanmoins on reste dans le toujours très planant et hyper mélodique...
Assurément le disque du printemps, au moins...





samedi 9 juin 2018

Aloha

Résultat de recherche d'images pour "aloha little windows cut right through"

Aloha: Little windows cut right through (2016)

J'ai de plus en plus de mal à venir par ici ainsi que chez les amis bloggueurs, c'est pourtant pas faute d'écouter de la musique, au contraire... je ne sais plus quoi dire je crois...

Mais le but était de parler des disques que j'aime à la base alors en voilà un que j'ai mis quelques mois à trouver (à pouvoir m'offrir en tout cas...).
J'ai déjà parlé du groupe il y a quelque temps... et celui-ci, le dernier sorti, est sans doute mon préféré.
Il est plutôt pop, avec du xylophone toujours, des chouettes mélodies aussi et des synthés un peu partout... Ca commence très fort avec "Signal Drift" et ça ne faiblit pas, ce qui est loin d'être le cas de beaucoup de choses qui sortent ces temps-ci...
C'est très addictif et il peut s'écouter en boucle sans problème...




dimanche 15 avril 2018

A DM Tribute

Résultat de recherche d'images pour "sylvain chauveau down to the bone"

Sylvain Chauveau & Ensemble Nocturne: Down to the bone (An acoustic tribute to Depeche Mode) (2005, réédition de 2015)

Que peuvent bien devenir les chansons de Depeche Mode une fois débarrassées de leurs habits synthétiques?
La réponse qu'en donne Sylvain Chauveau est ce disque de dix reprises en version plus ou moins acoustique arrangé de belle manière.
Il a suffi de réunir du piano, des guitares, des clarinettes, de l'alto, du violoncelle, une contrebasse et un peu d'électronique pour réussir une belle évocation de l'univers du groupe.
Avec sa voix plus proche d'un Martin Gore que d'un Dave Gahan, l'ensemble sonne plutôt intime et paraît même plus lent que les versions originales, donnant une impression de Depeche Mode en version musique de chambre.
C'est une belle occasion de redécouvrir des titres archi connus sous un nouvel angle, comme "Enjoy the silence" ou "Never let me down again".



vendredi 12 janvier 2018

Un gorille chez les chats

Résultat de recherche d'images pour "alone with king kong the hardest step"


Alone With King Kong : The Hardest Step (2011)

Ce n'est pas tous les jours que l'on tombe sur un album 'parfait', par là j'entends réussi de bout en bout...ça n'est évidemment que mon avis mais je crois pouvoir reconnaître un (très) bon disque pop dès la première écoute...tout comme je sais instantanément, en lisant une chronique, si cela va me plaire ou non...
 Il n'est pas non plus évident de commencer par le meilleur titre parce qu'il faut pouvoir assurer derrière, et Mr Alone With King Kong remplit très bien cette mission...
"Down in the basement" donc est la chanson pop par excellence, dansante, joyeuse... ah non il y a aussi "That's too bad", avec un des textes les plus drôles qu'il m'ait été donné d'entendre depuis longtemps...ah bah non, il y a aussi "If somebody calls..."...
Même lorsque le tempo ralentit, l'attention ne baisse pas, les mélodies étant toujours soignées et enrobées de cuivres, violons, harpe et d'un peu d'électronique par Komparce (autre artiste du même label, ChezKitoKat)...
Voilà donc un de mes disques préférés à la bonne humeur contagieuse...


mardi 9 janvier 2018

Une petite déclaration...

Résultat de recherche d'images pour "france gall 1975"


France Gall : France Gall (1975)

Quand j'ai emménagé avec Mr Petite Boîte, j'ai fait connaissance avec sa (petite) collection de vinyles qu'il avait un peu récupéré de partout mais qu'il n'écoutait pas forcément, il y avait beaucoup de trucs anglo-saxons des années 70 et il est plutôt chanson française... il y en a certains que je n'ai encore jamais écouté non plus...
Parmi tout ça il y avait du France Gall, qu'il aime beaucoup (c'est dire s'il est triste....)
Moi ça m'allait, sans vraiment écouter..., pas besoin, il suffisait d'allumer la radio dans les années 80 pour avoir du France Gall ou du Michel Berger, c'est dire si je connais tout ça par coeur... et j'aimais bien, je crois que mes premiers 45 tours sont du France Gall d'ailleurs...

Aujourd'hui, j'écoute cet album et ce qui me saute aux oreilles est le don qu'avait Michel Berger pour les mélodies, enfin je le savais mais à force on ne fait plus forcément attention... le son de l'époque me fait forcément penser à Véronique Sanson, ils avaient un peu le même sens du groove, ce sont peut-être les deux artistes que je préfère de ces années...
Quant à France Gall, sa voix lumineuse a toujours fait que l'on se sente bien dans ses chansons, comme un baume au coeur...dont on ne se lasse pas...